!important !

- Le visa Schengen autorise son titulaire à séjourner en France ou dans la zone Schengen pour une durée maximum de 90 jours par semestre.

- Les pays de la zone Schengen, au nombre de 25, sont : Allemagne, Autriche, Belgique, Pays-Bas, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

- Concernant les Départements et Territoires Français d’Outre Mer : Mayotte, Réunion, Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna, Polynésie Française, St Pierre-et-Miquelon, Guadeloupe, Martinique et Guyane, le demandeur de visa doit préciser sa destination lors du dépôt de sa demande pour que la mention du DOM-TOM soit apparente sur le visa Schengen

- Outre le visa, le voyageur doit être en mesure de présenter à la PAF française les originaux des justificatifs fournis au dossier de demande de visa.

- La France doit être la destination principale du voyage

- Le requérant doit se présenter personnellement lors du dépôt de la demande en vue du recueil des données biométriques.

- Les passeports seront conservés par les autorités consulaires durant toute la période normale de traitement de la demande, à savoir minimum 8 jours pour les saoudiens. Aucun passeport ne sera restitué avec ce délai. Les passeports seront restitués uniquement au Centre de collecte et en aucun cas au service des visas du Consulat Général de France à Djeddah.

- Les enfants de moins de 6 ans sont dispensés des frais de dossier consulaires.

- Une autorisation écrite des deux parents est exigée pour les mineurs.

- Les documents en arabe doivent être traduits intégralement en français ou en anglais Liste des traducteurs agréés

- Tout dossier incomplet peut entraîner un refus du visa.

- Frais de dossiers non remboursables quelle que soit la suite donnée à la demande : équivalent de 60 euros en riyal saoudien pour les visas Schengen de court séjour.

- Les titulaires de passeports diplomatiques saoudiens n’ont désormais plus besoin d’être munis d’un visa pour se rendre en France pour des courts séjours (moins de trois mois), suite à l’accord franco-saoudien portant sur l’exemption réciproque de visa de court séjour pour les détenteurs de passeports diplomatiques.


Dernière modification : 02/02/2015

Haut de page