Rapatriement de corps

Le rapatriement vers la France (ou le transit par la France) des restes mortels est soumis à une autorisation délivrée par le Consulat Général avant l’apposition des scellés sur le cercueil. Cette autorisation donne lieu au paiement d’un droit de chancellerie.

Dernière modification : 31/10/2011

Haut de page