COVID-19 : Message aux Français de passage et résidents en Arabie saoudite

Dans le cadre de la crise sanitaire COVID-19, les vols réguliers internationaux sont suspendus par les autorités saoudiennes depuis le 15 mars jusqu’à nouvel ordre.

Si vous êtes ressortissant français se trouvant actuellement dans la circonscription consulaire de Djeddah (gouvernorats de La Mecque, Médine, Assir, Al Baha, Najran, Jizan, Tabouk, Al Jouf, frontières nord), vous pouvez vous trouver dans l’une des deux situations suivantes :

1- Vous êtes résident(e) en Arabie saoudite (titulaire d’une carte de séjour ou Iqama) :

a) Selon les directives données par les autorités françaises, les Français résidents n’ont pas vocation à regagner la France dans le contexte de la crise sanitaire actuelle. Ils sont appelés à éviter autant que possible les déplacements internationaux, même pour revenir sur le territoire national, à moins que des raisons impératives (urgence médicale, sanitaire ou familiale avérée, fin de contrat de travail…), ne les y contraignent.

b) Les compatriotes résidents qui décident malgré tout de partir (sans l’aide du Consulat général) doivent savoir qu’ils n’ont pas de garantie de pouvoir revenir pour leur travail ou la scolarité de leurs enfants tant que les vols commerciaux n’auront pas été rétablis par l’Arabie saoudite, et dont la date n’est pas connue.

c) Si vous êtes Français résident en Arabie Saoudite et vous vous trouvez bloqué à l’étranger (en dehors de l’Arabie Saoudite), ou l’un de vos proches se trouve dans cette situation, les autorités saoudiennes n’autorisent pas l’entrée sur leur territoire des non-Saoudiens, même résidents. Votre retour en Arabie Saoudite ne pourra donc pas être envisagé avant la réouverture des frontières et des vols commerciaux pour laquelle aucune date n’est encore fixée à ce jour.

2- Vous êtes Français de passage en Arabie saoudite (visa de tourisme, de Omra, d’affaire ou pour visite familiale) :

La France n’organise pas de rapatriement à sa charge et le Consulat ne fait qu’aider les compatriotes de passage en les mettant en relation avec des compagnies aériennes commerciales.

Dans ces conditions, depuis la suspension des vols internationaux le 15 mars, trois vols ont fait le trajet Djeddah-Paris, dont le dernier le 9 mai.

Nous n’avons pas connaissance d’autre vol dans les jours ou semaines à venir.

La compagnie Saudia (www.saudia.com) et d’autres compagnies aériennes peuvent organiser des vols vers la France ou d’autres pays européens. Il vous revient de vous renseigner régulièrement et directement auprès de ces compagnies.

Si vous prenez un vol vers une capitale européenne, vous devez organiser votre propre acheminement jusqu’à la France, comme vous devez vous renseigner en amont sur les conditions de transit dans ce pays.

Une fois votre billet réservé et si vous vous trouvez en dehors du gouvernorat de Djeddah, ou si votre vol a lieu pendant la période du couvre-feu (entre 17h00 et 9h00) et seulement dans ces cas, le Consulat pourra vous établir une attestation demandant aux autorités de faciliter votre déplacement jusqu’à l’aéroport.

Dans ce cas, il convient, au moins 72 heures avant le départ, d’envoyer à l’adresse suivante : contact@consulfrance-djeddah.org, copies de votre billet, de votre passeport et visa ou Iqama (si des conditions impérieuses justifient votre voyage) ainsi que l’iqama de l’éventuel chauffeur et le numéro de plaque du véhicule.

NB : Pour pouvoir circuler une fois arrivé(e) en France, vous devez être porteur d’une attestation de déplacement internationale dérogatoire.

Le formulaire peut être téléchargé à l’adresse suivante (choisir la formule correspondant à votre situation) :
https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Dernière modification : 22/05/2020

Haut de page