Les autorités saoudiennes assouplissent les conditions d’entrée des voyageurs en provenance des pays non interdits

Les autorités saoudiennes assouplissent les conditions d’entrée des voyageurs en provenance des pays non interdits

Les autorités saoudiennes assouplissent les conditions d’entrée des voyageurs en provenance des pays non interdits

A compter du 23 septembre 2021, tout voyageur non-saoudien (résident ou visiteur) en provenance d’un pays non-interdit (dont la France) doit, selon sa situation :

1. S’il n’est pas vacciné ou s’il a reçu 1 seule dose d’un vaccin reconnu en Arabie saoudite :

-  Effectuer un test PCR 72h avant son départ pour l’Arabie saoudite.
-  se soumettre à une quarantaine obligatoire* de 5 jours à son arrivée.
-  se soumettre à 2 tests PCR : le 1er dans les 24h suivant son arrivée, le second le 5ème jour de la quarantaine. La quarantaine se termine à la réception du résultat négatif du second test PCR.

2. S’il a reçu un schéma vaccinal complet d’un vaccin non reconnu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Arabie saoudite, ou reconnu par l’OMS mais pas par l’Arabie saoudite :

-  Effectuer un test PCR 72h avant son départ pour l’Arabie saoudite.
-  se soumettre à une quarantaine obligatoire* de 5 jours.
-  se soumettre à 2 tests PCR : le 1er dans les 24h suivant son arrivée, le second le 5ème jour de la quarantaine. La quarantaine se termine à la réception du résultat négatif du second test PCR.

*La quarantaine doit être effectuée dans une structure d’hébergement agréée par le gouvernement saoudien (https://cdn.mt.gov.sa/public/licensedAccommodations/integrated.html) dans la ville d’arrivée sur le territoire. La réservation du lieu de quarantaine doit s’effectuer par le biais de la compagnie aérienne.

La guérison du Covid n’est pas un motif d’exemption de la quarantaine obligatoire.

Les mineurs non-vaccinés doivent observer une quarantaine de 5 jours à domicile.

En outre, les étrangers résidents en Arabie saoudite qui auraient reçu un schéma vaccinal complet d’un vaccin non reconnu par le royaume, à savoir Sinopharma ou Sinovac, doivent faire une injection d’un vaccin disponible dans le pays après leur arrivée.

Dernière modification : 19/09/2021

Haut de page